Reflet_MindszentiCalisch-HR

Reflet, huile sur toile

Vue de nuit, huile sur toile

Vue de nuit, huile sur toile

Vue de nuit, huile sur toile

Vue de nuit, huile sur toile

 Anna Mindszenti Calisch

 

Mon travail s'inspire de la photographie, et pourtant il s'agit de peinture à l'huile sur toile. Je souhaite créer des œuvres émotionnellement chargées (en investissant la représentation par la peinture) mais non-orientées (dans un premier temps, je dépersonnalise mon regard par la photographie). En jouant l’ambiguïté entre peinture et photographie, j'efface les repères techniques. Ni repère, ni discours : J'essaie de laisser  la sensation du spectateur la plus libre et authentique possible.

Le rapport au temps est une part essentielle de mon travail, en tant que facteur « trans ». Lorsque je reprends des éléments d’une photographie sur une toile, l’acte de peindre modifie ces derniers en profondeur par le passage d’un concept de temps à un autre. Nous évoluons d’un système qui fixe un certain évènement à un moment précis (la photographie) vers un système qui tend à créer son propre espace-temps. À longueur de touches, de couches, la toile est un terrain d’expérience, de possibles qui se réalisent ou non. Chaque trace contribue à un aboutissement.

Parce qu’elle correspond à un travail long, lent, la peinture appelle à un processus méditatif et intime. Les thèmes que j'aborde initient cette pratique autant qu'ils la prolongent.

Ainsi, j’extrais de la violence de l’instant certains éléments. Nécessairement parce qu'ils résonnent en moi de manière étrange. En tentant de donner une réponse à cette étrangeté, j’affronte une énigme. Mais, par la recherche picturale, il m'arrive également d'aboutir à  des archétypes. En cela, j’approche le mystère. L'énigme est une affaire personnelle. Le mystère, quant à lui, vaut pour le plus grand nombre, puisque nous y sommes tous soumis (le mystère de la vie, de la mort, de l'être...)

Mes représentations correspondent à une mythologie qui m’appartient pour une part et qui me relie également à mes semblables. En effet, tout être humain est dépositaire d’un fond commun à l’humanité, d’une culture spécifique et d’une expérience personnelle. En proposant mon travail au public, j’invite chacun à confronter, expérimenter, son propre système symbolique.